(Mamans) blogueuses: sommes nous toutes condamnées à devenir Instagrameuses ?

10 avr. 2018

Quel est l'avenir des (mamans) blogueuses avec l'arrivée de ces nouveaux influenceurs d'audience ? 


Pour tout vous dire  c'est une question qui me trotte dans la tête depuis quelque temps parce que je vois mes copines blogueuses progressivement disparaitre des réseaux sociaux. Dans un monde où les amateurs d'images sont de plus en plus nombreux, les blogs disparaissent petit à petit et les jolis mots avec. Mais pourquoi ?

blogueuses quelle place contre les instagrammeuses

 

Bloguer, une passion, mais surtout du travail  


Si vous pensez qu'être blogueuse c'est seulement participer à des évenements sympas et recevoir des goodies, détrompez-vous. D'abord, il faut écrire, trouver le bon article, celui qui pourrait toucher notre cible, créer de l'échange; soulevez des interrogations et peut-être même donner envie. On  s'engage, on parle de nous, de notre famille, de notre couple de nos enfants. On raconte nos anecdotes de vacances, on dévoile nos week-ends. Coté photos, la tâche n'est pas simple non plus. On espère toujours capturer LE moment, ce cliché sans grimace, ni singerie qui figera le temps d'un instant notre petit paradis familial. Mais la réalité c'est que tenir notre marmaille agitée plus de 3 secondes devant un objectif relève du véritable miracle.

Si la passion reste, le courage moins et celles qui s'amusaient jadis tant avec les mots sont lassées, découragées devant la saga Instagram et ses algorithmes. Certes, nous n'avons plus 20 ans, une baby face et un corps de jeune liane mais nous avons toujours des choses à dire. Les grossesses, les nuits courtes et notre étrange pouvoir d'être une super maman, une working girl et une amoureuse dévouée rythment notre vie au quotidien, mais il a le mérite d'être réel. Et si notre mine chiffonée aurait bien besoin d'un coup d'éclat, nous ne sommes pas assez "IN" pour tester des vacances familiales au bout du monde à siroter une noix de coco. Comment encore s'affirmer contre ces reines du filtre , ces pros du hachtag, qui affolent un monde 2.0 en besoin de cadre idyllique, d'assiettes généreuses et d'yeux aguicheurs.


blogueuses quelle place contre les instagrammeuses

Quel avenir pour les blogueuses ?


Si en  théorie il encore un avenir pour les blogueuses, en pratique, c'est autre chose. Pour le vivre de l'intérieur, de plus en plus, il faut se justifier auprès des marques: donner nos chiffres, le nombre d'articles lu par session, le temps passé et expliquer pourquoi nous n'avons pas 10k followers sur Instagram (surement parce que nous ne les avons pas acheté). Dans une ère où les décideurs ont fait le pari du cliché stéréotypé pour développer leur image, il semblerait que les blogueuses soient mises sur la touche.

Je blogue depuis 4 ans maintenant. Lors de mon congé maternité, j'avais du temps et l' envie de faire partager mes expériences autour de la maternité. C'était nouveau pour moi et je trouvais ça difficile. Je crois qu' à l'époque j'étais davantage douée pour cloturer un contrat que pour m'occuper d'un bébé. Heureusement les choses ont changé! A travers ces année, j'ai vu  le monde de la blogosphère changer, des blogueuses se mettre en pause et ne jamais se remettre à l'ouvrage...

Je ne sais pas comment les choses vont tourner, pour moi et pour les blogueuses engagées et talentueuses qui persistent à donner une image réelle au monde  mais je voudrais remercier ces  marques soucieuses du travail de qualité et de l'engagement qui priviligient encore les micro-influenceurs.  💓
blogueuses quelle place contre les instagrammeuses




10 commentaires:

Billie a dit…

Oh comme je te comprends et partage ton interrogation. Tout comme toi je suis parfois découragée voyant la difficulté de faire grimper son audience avec un article construit et bien illustré qui a demandé de nombreuses heures de travail tandis qu'une photo instagram d'une assiette déchaîne les passions.

Mais heureusement comme tu le mentionnes, il y a encore de nombreuses marques et agences qui ont conscience de cela et qui favorise un contenu de qualité à un post kleenex vu par 10k de personnes hors cible.

Blogger c'est une passion mais aussi un métier qui n'est pas tous les jours facile. Merci pour cet article !

Mon Bebe a Bruxelles a dit…

Bonjour Billie
Bien construit, choisir les mots, les photos, optimiser le SEO... des heures de travail et beaucoup de plaisir à voir une communauté engagée derrière. MAis quand même tellement difficile d'obtenir une vraie reconnaissance! Courage à toi et bonne continuation sur ton blog!

Ness ElBaz a dit…

Je te comprend tellement en fait c'est même encore plus compliqué lorsqu'on est axé mode car ça marche de moins en moins. Les blog a thèmes (famille, voyage...) ont encore la chance de pouvoir attirer des gens si tant est qu'ils soient assez bien optimiser.

Perso je me tourne vers d'autres choses comme YouTube pour apporter un complément. J'ai encore du mal car c'est tout nouveau mais je prend du plaisir à le faire

Gwen a dit…

Merci pour cet article... tellement vrai !
Et tu sais quoi ? Moi je ne regarde même pas les stats de mon blog. Pcq j'ai des retours positifs. J'ai un blog "vieux" de 10 ans et qui s'est construit une "petite" réputation petit à petit. J'ai 1.500 personnes qui me suivent sur FB et presque 900 sur Insta (j'aimerais arriver à 1.000 quand même, un de ces jours ;-))... Et ça me satisfait amplement !
Au final, les collab de qualité que j'ai, c'est davantage grâce à la réputation de mon blog que j'ai construite au fil du temps que grâce à mes stats. Et ça tombe bien puisque je déteste les chiffres :-D
Enfin, je trouve que la démarche n'est pas la même sur un blog et sur Insta. Sur Insta, c'est des bouts de chez moi et sur le blog, c'est plus des réflexions, des DIY, des travaux maison, des moodboard d'inspi... Tout ce que je ne sais pas détailler sur Insta (ou peut-être dans les stories mais c'est éphémères). Bref, ça doit se compléter je pense <3
(Ouuuuuuuh la tartine ;-) Mais c'est gai d'avoir des longs comments argumentés sur son blog, non ? ;-))

Cyrielle a dit…

Pour moi, le blog, c'est une passion à 100%, jamais je n'ai eu l'objectif d'en retirer quoi que ce soit et c'est encore le cas maintenant. Je ne fait quasi aucune promo, pour moi Instagram c'est du surfait, tout ce business autour ça a cramé tout l'intérêt de cette application. Je reste un blog 'à l'ancienne' avec une petite audience mais des 'followers' impliqués et réactifs et c'est ça le plus important pour moi :-)

Rosemat a dit…

Comme je me retrouve complètement dans ton article dont des passages m'ont bien fait rire - notamment lorsque tu décris les instagrameuses d'aujourd'hui -
Je suis une "vieille" blogueuse ou plutôt webmastrice à l'époque, j'avais ma communauté mes 3000 visiteurs/jours, la "gloire" quoi mdrrr. Je suis revenue en 2016, dans un paysage web métamorphosé par la place des réseaux sociaux (et un temps divisé par 5 avec ma vie de maman desormais), où je peine avec mes 500 visiteurs/mois, ma page fb et IG et mes 30 followers ! je me suis découragée... pour mieux revenir en 2018, et continuer à être animée par ma passion malgré un lectorat perdu....

gougoula94 a dit…

J'adore jai ecros il y a quelques jours un article dand le même esprit. Je pensais que le role premier d'une blogueuse érait de bloguer. Depasser des heures à ecrire un article et d'y inserer de belles photos mais j'ai bien l'impression que tout cela se perd. Comme tu dis je n'ai pas 10k mais une communauté engagé.
Bel article
Biz
Sandra du blog mummyfast

gougoula94 a dit…

J'adore jai ecros il y a quelques jours un article dand le même esprit. Je pensais que le role premier d'une blogueuse érait de bloguer. Depasser des heures à ecrire un article et d'y inserer de belles photos mais j'ai bien l'impression que tout cela se perd. Comme tu dis je n'ai pas 10k mais une communauté engagé.
Bel article
Biz
Sandra du blog mummyfast

Mon Bebe a Bruxelles a dit…

Merci mummyfast! Oui nous sommes dans un tournant je pense. On va en perdre surement beaucoup sur le chemin :-(

Lili LaRochelle à Bordeaux a dit…

Hello ! C'est vrai aujourd'hui c'est le chiffre avant tout, ça peut se comprendre dans une certaine mesure mais il y a des dérives notamment avec l'achat de followers... Concernant la disparition des blogs, je ne sais pas trop, on ne dit pas la même chose sur un blog que sur Insta, ce n'est pas le même public non plus. Je trouve qu'il y plus de diversité sur les blogs et que c'est plus intéressant que sur Instagram où énormément de comptes se ressemblent et disent la même chose...
A bientôt,
Lili