La Belgitude: point de vue d'une française

8 juil. 2016

Quand nous avons lancé le thème de Juillet avec les BelgoMums, la Belgitude, je ne suis dis qu'il n'allait pas être évident d'en parler pour moi fillette française. J'ai certes débarqué en Belgique il y a maintenant quatre ans, mais nos chers voisins ne sont pas si différents que j'allais simplement pouvoir dresser une liste express de leurs caractéristiques. Et pour rendre l'exercice un peu plus complexe, la Belgitude n'est pas un fait, c'est un état d'esprit - une sorte de lâcher prise qui fait  voir la vie en (plus) rose!


Pour vous citer l'un des meilleurs exemple vivant de Belgitude, souvenez-vous de Cannes cette année et surtout de cette jeune fille bruxelloise bien dans ses pompes: Virginie Efira. Elle n'a cessé d'éblouir le tapis rouge (et je ne parle pas de son décolleté qui a enflammé la Croisette) grâce à son naturel et à une décontraction qui a séduit le cinéma français. Elle a ce je-ne-sais-quoi la rend sympathique et abordable. Et bien la Belgitude c'est ça aussi: rester soi-même sans vouloir plaire.


Personnellement, depuis que je suis ici, je perds un peu plus tous les jours mes mauvaises habitudes et j'apprends a prendre la vie comme elle vient, sans devoir décortiquer le moindre fait ou interpréter chaque situation comme si je faisais une partie de Cluedo. Je ne saurais sans doute jamais "qui a tué le Colonel Moutarde avec la matraque dans la bibliothèque" et je m'en fous porte mieux, je crois. Je mène ma vie comme je l'entends avec comme mot d'ordre le plaisir. En "devenant" Bruxelloise, j'ai troqué mes souliers d'arrogance contre ceux de la dérision et c'est plutôt plaisant, enfin "chouette" comme on dit ici. Et même si je ne renonce pas encore à mon verre de vin pour une Trappiste, je respecte leur héritage culinaire généreux, le stoemp, les boulets sauce lapin et bien évidemment le bâtonnet sacré, sans qui les fritkots seraient bien tristes. Leur nourriture est comme eux, réconfortante, sans chi-chi mais pas pour autant sans saveur. 

Aujourd'hui je vis dans le compromis et l'humour et ça me plait. Je m'amuse du quotidien, des scènes de vie qui me font sourire. Car la Belgitude, c'est enfin s'amuser de tout et surtout de soi-même. Preuve en images avec un site qui regroupe les meilleures pépites de mes chers amis!
Je ne sais pas si la Belgitude c'est tendance comme le prétendent les magazines; moi je dirais plutôt que la Belgitude c'est COOL! Par contre coté conduite, y'a du boulot!

1 commentaire:

Lucile de Guinzan a dit…

Oui en fait je crois qu'on gagnerait tous à choper un peu plus la belgitude 😉