Commencer un Bullet Journal: une vraie bonne idée?

5 sept. 2016

On en parle dans les magazines, sur les réseaux sociaux et dans blogs lifestyle mais si il parait évident que le Bullet Journal (le BuJo pour les intimes) soit le MUST HAVE de toute personne organisée et créative, qu'est-ce que c'est vraiment ? Depuis une semaine je me renseigne à droite à gauche, je zieute Pinterest, je lis sur le sujet pour bien comprendre le concept. Et bien, je vous annonce que le Bullet Journal sous ses airs de petit carnet sans prétention ( venu de New York biensur) est un redoutable outil organisationnel entièrement conçu pour vous et par vous.  En soit, un journal de bord qui vous permettra d'être à jour dans vos corvées de maison et impeccablement professionnelle au bureau, de ne plus rien rater de vos grands événements personnels et de ne pas d'oublier vos lectures favorites  - tout en gardant votre beau sourire!

Commencer Bullet Journal

Le Bullet Journal va rapidement devenir votre carnet préféré qui verra renaitre au fil des pages toute votre créativité. On s'amuse avec la calligraphie, on soigne les graphiques et l'on met du peps dans notre quotidien le tout avec des couleurs vives, du masking tapes et plein d'autres fantaisies. Pour commencer, il parait que tout ce dont vous avez besoin  c'est un carnet et un crayon!

Commencer Bullet Journal

Bon, je ne vais pas vous mentir, il y a tout de même un peu de travail à faire pour devenir une vraie pro du Bullet Journal. On commence par se familiariser avec quelques étapes indispensables pour mettre en place son organisation et se lancer comme BuJo Master!
  1. Index/Sommaire: gardez 3-4 feuilles qui nous permettra d'organiser le contenu de notre Bullet Journal et de nous y retrouver dans nos rubriques.
  2. Numérotation des pages: un peu long mais indispensable pour un sommaire efficace
  3. Planning annuel: réservez quelques pages pour avoir une vue globale de l'année à venir et pour voir rapidement les événements clés (anniversaire, mariage copine, etc... ). Par exemple vous pouvez accordez 1/2 page par mois.
  4. Planning du mois: on prend une double- page. Sur la première vous inscrivez le mois et les jours  pour y inclure les RDVs, les dates de stage des enfants, un diner, etc. Sur la seconde, vous pouvez la personnaliser à souhait en y ajoutant un petit encart avec vos objectifs du mois (déclaration fiscale, aller x fois à la salle de sport, etc) et un "follow-up" (le suivi) de ce que vous n'avez pas encore atteint rapport au mois précédent: un diner annulé à re-planifier, une visite chez le dentiste que vous n'avez pas eu le temps de prendre, par exemple. Cette seconde page devra figurer sur votre index.
  5. Planning du jour: pour celui-ci, c'est à vous de voir combien de pages vous souhaitez. Le plus courant est d'utiliser une page ou une double page pour y inclure les rdv biensur mais surtout vos notes personnelles, vos envies du jour, leitmotiv, la météo et autres pensées positives.
  6.  Le coding et la migration: pour chaque chose qui parait dans votre Bullet Journal, il vous faudra lui attribuer un symbole pour savoir à quelle rubrique elle appartient: personelle, professionnelle, urgent, resto, idée, etc... et son status: fait ou pas fait. C'est ce qui va vous permettre de suivre d'un jour à l'autre, d'un mois sur l'autre l'atteinte de vos objectifs ou non. Avec un mode de tracking comme celui-ci, impossible de procrastiner.
  7. Les collections: finalement, c'est la où vous mettez toutes vos idées, vos listes de lecture, vos envies de voyages, vos recettes à essayer, une robe chérie à s'offrir etc...

Commencer Bullet JournalCommencer Bullet Journal
Commencer Bullet Journal
Commencer Bullet Journal

J'en pense quoi ?

Je reste tout de même assez sceptique je dois avouer. D'un coté, je suis bien évidement sensible à l'aspect esthétique de ce petit carnet qui se transforme en une véritable œuvre d'art pour son concepteur et pour ceux qui le consultent. En plus, je trouve que le retour au support papier est une très bonne chose dans le monde qui nous entoure. Je suis une vraie nostalgique de la carte postale, du journal qui salit les doigts et des codes civils au papier aussi épais qu'une feuille de bible (oui oui, j'ai fait du droit). Par contre, je me demande vraiment si Bullet Journal est un vrai gain de temps et un épanouissement personnel pour sa/son propriétaire. 

Je m'explique
  • Déjà, faire un Bullet Journal c'est  du boulot: il y a la mise en forme, la présentation à soigner, les codes à respecter, et puis surtout il faut s'y tenir tous les jours - week-end compris ! Il ne manque plus que vous ne sachiez pas dessiner et bien croyez moi, votre Bujo va très vite rester au fond d'un sac.
  • En plus, je doute un peu sur son utilité ?  Ai-je vraiment besoin d'écrire sur mon BuJo que je dois me laver les cheveux ? Un coup d’œil dans le miroir et je sais si demain je lance dans une mode Rasta ou pas. C'est un peu la même chose pour mes lessives -à moins de vouloir finir par manger seule à la cantine d'entreprise!
  • Mais je crois que ce qui me dérange le plus, c'est le coté obsessionnel de l'objectif. Tout ce qui y est noté  doit être exécuté sous peine de se retrouver sur la page du lendemain, voire pire, sur les "ratés" du mois. L'affront! Je ne sais pas vous, mais moi je trouve le quotidien assez stressant à devoir répondre systématiquement présent(e) aux obligations d'autrui pour ne pas me rajouter une pression supplémentaire que personne ne m'impose. 
Moi sur mon Bujo, j'aurai envie d'écrire  "se reposer", "penser à ne rien faire", "faire la moule sur mon canapé"  parce que malheureusement, ces non-activités ne rythment pas mon quotidien (sauf à être malade avec 40 de fièvre biensûr) ! 
Alors tant pis, j'assume, je n'appartiendrai jamais à ces "5% qui se hissent au dessus de la médiocrité", dixit Kara, une star du BuJo!
 Mais c'est mon choix :-)

10 commentaires:

Aby a dit…

Hello, j'ai démarré le mien il n'y a pas longtemps.
j'aime surtout l'aspect modulable, je n'ai pas vraiment de talent artistique donc je ne l'ai pas transformer en oeuvre d'art, je n'y note pas tout non plus mais il m'aide vraiment à m'organiser.
C'est sur que faire la mise en page prend un peu de temps, mais je pense que je le récupère à ne pas courir après mes note tout le temps.

Aude a dit…

Hello :-)
J'hésite depuis quelques temps à me lancer, du coup j'ai lu ton avis avec intérêt ! Je vais encore me renseigner un peu avant je pense ! Je crains aussi que l'occupation soit plus chronophage qu'utile.. et je suis assez perfectionniste alors l'idée de faire des erreurs dans mon carnet m'ennuie déjà!
Chouette article en tout cas !

Aude

Anonyme a dit…

Bonsoir,
Sauf erreur de ma part, l'histoire des 5% au-dessus de la médiocrité est elle-même inspirée du Miracle Morning d'Hal Elrod.
Mais peut-être que le bullet journal en fait partie ?
Le côté esthétique est très tentant... mais le côté chronophage m'inquiète.
Merci pour cet avis éclairé :-)
Claire
(ps. J'ai tiqué sur l'aspect "pages épaisses du Code civil"... Après, j'ai mieux lu la phrase... Et j'ai ri bêtement ;-))

Victorine Thévenon a dit…

Merci pour cet article très intéressant !
Je me suis mise au bullet journal il y a deux mois et je comprends ton point de vue.
C'est vrai que créer tout de A à Z prend énormément de temps, si je n'avais pas été bloquée chez moi pendant deux jours, je me demande bien comment j'aurais trouvé le temps...
Personnellement, je prends ça comme une réelle motivation, je note ma liste de tâches à faire un peu au fur et à mesure. Par exemple hier soir je n'avais rien noté mais au fil de la journée, la liste s'est agrandie à six. Chaque croix faite, je le prends comme une réelle victoire personnelle, une source de motivation !
Je ne vise pas non plus l'impossible (je fais rarement plus de huit tâches) et je ne marque pas les choses "sensées" comme se coiffer (et d'ailleurs, je ne comprends pas trop l'intérêt de le noter) mais ce sont des petites choses qui me font avancer et qui font que je m'organise de mieux en mieux !
Quant à l'aspect esthétique... beaucoup garde un style très minimaliste et ça rend super joli aussi ! Sans fioritures, sans couleurs... Le tout, c'est que ça nous plaise et que ça nous permettre d'être à jour dans nos projets :) Mieux qu'un agenda au fond !

Bleuet22 a dit…

J'ai bien aimé ton article ! Il est clair et précis et c'est une bonne chose que tu donnes ton avis :)
Je viens de commencer le mien et j'aime assez le concept je l'utilise beaucoup pour faire le bilan de ma journée et ressortir ce qui est positif ! Par contre c'est vrai que je ne suis pas une pro du dessin, du soin et du coup parfois c'est frustrant, surtout quand tu vois ceux des autres... Mais finalement il faut se rappeler qu'on le fait pour soi et ne pas se mettre la pression !

Mon Bébé à Bruxelles a dit…

C'est tellement jolis ces BuJo que je pense qu'on veut bien faire aussi et on oublie un peu que le but c'est d'etre enfin organisée ;-)hhahahaha

louloutediary a dit…

Je ne fais pas partie de cette vague de "bulleteuses" non plus. J'aime bien voir le bel aspect esthétique de la chose, mais au final je me dis que la personne y a passé énormément de temps, du temps qu'elle aurait pu occuper en réalisant les tâches marquées sur son bullet journal. Pour moi, le classique calepin collé au frigo et le desk planner déjà tout prêt sont largement suffisants ;)

October 25th a dit…

Perso, j'ai un bullet journal et j'adore! J'adore le principe que c'est mon agenda/journal et j'y met seulement ce que moi j'ai envie! Je trouve agréable de pouvoir le "customizer" selon mes envie et humeur. Puis plusieurs des pages que tu citais un peu comme "essentiel" je ne m'en sert pas. J'ai un planning hebdomadaire seulement et ça me convient parfaitement. Je me le suis approprier, je le crée selon mes besoins et tout roule! :D

Mon Bébé à Bruxelles a dit…

J'aime aussi beaucoup l'idée de pouvoir décorer son BuJo à sa guise! Mon coté DIY qui parle ;-)

Oror404 a dit…

C'est vrai que ça a un coté très sympathique le bullet journal, mais je reconnais qu'il fait partie de toute cette tendance à se surcharger d'obj (miracle morning, manger healthy, faire du sport, masser sa cellulite avec telle huile deux fois par jour, faire de la meditation etc etc etc). Alors que si on bosse 10h/jour c'est NOPE. (sauf le bullet journal qui est le plus marrant dans tout ça)